Un sondage sur la gestion des absences dans le secteur du commerce de détail en vue d’analyser les conséquences des absences sur les grandes entreprises de vente au détail.

Les conséquences des absences dans le commerce

Traditionnellement considéré comme le secteur le plus compétitif, le commerce de détail est soumis à une pression encore plus forte en raison de l’essor du commerce en ligne, des baisses de prix et de la hausse des exigences en termes d’expérience client. Les derniers chiffres relevés cet été font état d’une hausse des ventes effectuées en ligne et d’une chute des achats de clients occasionnels dans les boutiques classiques.

De nos jours, les attentes des consommateurs changent à une vitesse effrénée. D’où la nécessité, pour les commerçants, de proposer à leurs clients un service d’exception en plaçant la satisfaction de la clientèle et le savoir-faire des collaborateurs au centre de leurs activités. La performance, dans le secteur du commerce de détail, a toujours été en bonne partie une question de planification rigoureuse, surtout en matière de ressources humaines.

Les absences imprévues peuvent donc rapidement mettre les commerçants dans l’embarras et faire chuter leur productivité. Par conséquent, gérer et réduire les absences est essentiel pour rester dans la course et éviter à des responsables de filiales déjà stressés de devoir chercher les ressources suffisantes pour offrir aux clients une expérience satisfaisante.

Un sondage sur la gestion des absences dans le secteur du commerce de détail a été mené à l’échelle mondiale pour le Workforce Institute™ de Kronos Incorporated en vue d’analyser les conséquences des absences sur les grandes entreprises de vente au détail employant plus de 1 000 personnes.

Cette enquête a soulevé certaines problématiques clés, notamment :

  • les répercussions négatives des absences sur la gestion des magasins et l’engagement des collaborateurs ;
  • le temps nécessaire à la gestion des absences pour les collaborateurs qui en sont responsables, et les difficultés qui en résultent ;
  • les complications qui apparaissent lorsque les responsables de filiales n’ont d’autre choix que de réagir spontanément, sans pouvoir établir de manière proactive un processus efficace de gestion de l’activité.

En outre, les résultats du sondage mettent en lumière les domaines dans lesquels la technologie est susceptible d’améliorer les processus. Une lecture riche en enseignements donc, qui vous permettra d’aborder le sujet de la gestion des absences sous un angle plus analytique.